Accueil

L’environnement et les changements climatiques font partie des ordres du jour des réunions techniques de l’ATC

Jeudi, 22 Mars, 2018

Un article récent des Nouvelles de l’ATC a présenté des sujets qui influencent le travail des conseils et des comités de l’Association des transports du Canada (ATC).

Cette semaine, nous traiterons des enjeux en matière de l’environnement et des changements climatiques qui feront partie des ordres du jour des prochaines réunions techniques du printemps, du 18 au 23 avril.

L’environnement

Le Conseil de l’environnement de l’ATC surveille des changements en matière de législation environnementale fédérale de Pêches et Océans Canada (POC), de Transports Canada et de l’Agence canadienne d’évaluation environnementale (ACEE).

Suite aux changements de la Loi sur les pêches, POC a présenté des conseils pour interpréter les changements et a suggéré de collaborer avec l’ATC afin de développer des lignes directrices nationales uniformes pour les passages de cours d’eau. Une deuxième phase d’engagement avec les parties prenantes a été effectuée par POC afin de recevoir des commentaires au sujet de la restauration des protections perdues et l’intégration des mécanismes de protection modernes. La collecte de commentaires ainsi que de l’information sur les prochaines étapes pour mettre à jour la Loi sur les pêches sont bientôt anticipés.

L’automne dernier, les membres ont écouté une présentation de l’ACEE, dont les priorités immédiates sont d’étudier le processus d’évaluation environnementale du Canada afin d’assurer que les décisions et les processus sont basées sur la science, les faits, les preuves, et de servir l’intérêt du public.

Tout changement à la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale (2012) sera basé sur la consultation avec le public, la population autochtone, les gouvernements, l’industrie et les groupes environnementaux et communautaires. L’ACEE a également discuté de l’accès en ligne à l’information en matière de projets, du test aqueux d’autoroute, et de la consultation auprès de la population autochtone. Le calendrier pour adopter la nouvelle législation n’est pas encore déterminé. 

Les changements climatiques

Les enjeux en matière de l’adaptation et de l’atténuation des changements climatiques sont discutés régulièrement aux réunions des conseils et des comités.

Le Comité intégré des changements climatiques de l’ATC offre un réseau d’expertise sur les initiatives de réduction du gaz à effet de serre pour atténuer les changements climatiques, et les initiatives d’adaptation pour promouvoir des systèmes de transport résilients. Le comité a commencé à recueillir de l’information sur le travail des organisations membres sur les enjeux des changements climatiques au Canada.  En collaboration avec le Conseil de l’éducation et du développement des ressources humaines, le comité travaillera avec les établissements d’enseignement et les étudiants sur des projets de recherche en matière de changements climatiques connexes au transport.

Le Conseil des ingénieurs en chef et le Comité permanent de l’entretien et de la construction ont discuté de l’impact des changements climatiques sur les pratiques de construction de l’infrastructure et de l’entretien. Avec les changements prévus des températures, le niveau de précipitation et les niveaux de la mer, le partage d’information sur les risques des changements climatiques et des pratiques d’adaptation demeurent une priorité. Le Comité permanent des chaussées et le Comité permanent des sols et des matériaux ont entamé une discussion sur la réduction possible des émissions du gaz à effet de serre à l’aide du mélange d’asphalte chaud, ainsi que l’impact des changements climatiques sur la conception et la sélection de matériel de construction des routes.    

Le Conseil de l’environnement partage de l’information sur les protocoles de l’évaluation des impacts des changements climatiques qui pourraient aider à élaborer des lignes directrices sur les évaluations environnementales. Le Conseil poursuit ses discussions avec l’ACEE et informera les membres sur les changements récents de la Loi aux prochaines réunions techniques.       

Le Conseil de l’environnement a approuvé le logiciel d’évaluation du risque des changements climatiques découlant d’un projet financé. Le logiciel offre un outil de soutien aux décisions pour identifier les risques acceptables et les risques qui peuvent être gérés. Selon les résultats de l’évaluation, les stratégies sont priorisées afin de réduire la sévérité et la probabilité de l’occurrence des risques environnementaux à l’infrastructure du transport, aux services ou aux pratiques d’opération. L’outil fournit des étapes logiques qui sont requises pour effectuer une évaluation de risque, capturer et stocker de l’information/documentation importante dans un référentiel de données, et offre des conseils pratiques. Le travail est en cours pour finaliser le logiciel et la documentation de soutien, et préparer le lancement du logiciel.

L’électrification du transport est un sujet de discussion pour le Conseil des transports urbains et ses comités permanents. Les agences membres ont partagé des initiatives sur l’usage de l’énergie renouvelable en transport pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, améliorer la qualité de l’air et réduire la pollution du bruit.  L’automne dernier, le Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des Transports a présenté son plan d’électrification qui fait partie de son nouveau plan stratégique. Il y a présentement 20 000 véhicules électriques enregistrés au Québec, en route pour atteindre 100 000 véhicules par 2020.  La province fournira des mesures et des programmes, comme l’accès gratuit aux routes de péage, les traversiers, et les voies de véhicules à occupation multiple, en tant qu’incitatifs pour l’électrification. 

Pour de plus amples informations sur les changements climatiques :