Accueil

Mardi 26 septembre

VISITE C-1 – Installations du réseau de transport en commun metrobus de St. John’s – 08:30

Inauguré le 1er décembre 2013, ce bâtiment de 11 000 mètres carrés abrite l’administration et le centre d’exploitation de Metrobus, une zone d’entreposage pour 60 autobus, un garage de réparation ultramoderne ainsi que des postes de lavage et d’entretien des véhicules. Les toutes dernières technologies et la conception architecturale assurent l’infrastructure nécessaire pour faire du transport en commun un élément important de la solution à la mobilité urbaine et de l’établissement d’un réseau de transport durable dans toute la région. Aménagé dans un lieu central à proximité des routes existantes et des municipalités avoisinantes, le bâtiment a été conçu dans l’optique d’une expansion régionale future du service. Il intègre diverses caractéristiques LEED qui permettent de réduire l’empreinte carbone laissée par le réseau et d’améliorer le rapport coût-efficacité, notamment un système de chauffage géothermique, des dispositifs de récupération de chaleur dans la zone d’entreposage des autobus, et des postes de réparation dotés d’un éclairage écoénergétique. Des citernes récupèrent l’eau de pluie, qui est ensuite utilisée pour laver les véhicules à la fin de chaque journée de service.

VISITE B-2 – Ruisseau Kitty Gauls et rivière Lower Gullies – 08:30

Voir la description de la visite du lundi (visite B-1).

VISITE D-1 – Pont Levant Sir Ambrose Shea, Placentia – 13:45

Situé dans la ville de Placentia, à 130 km de St. John’s, le nouveau pont levant Sir Ambrose Shea, qui remplace la structure originale, a été inauguré officiellement le 23 septembre 2016. Il a coûté environ 47,7 millions de dollars, ce qui couvre notamment la construction, l’ingénierie ainsi que la démolition et l’enlèvement de l’ancien pont. La construction a nécessité 9200 mètres de palplanches d’acier, 3800 mètres cubes de béton, 150 tonnes d’armature pour béton et environ 976 tonnes d’acier de construction.

Entré en service en 1961, le pont original avait été conçu pour permettre aux bateaux de pêche d’entrer dans la ville de Placentia et d’en sortir; il créait également pour la première fois un lien routier direct entre Jerseyside et Placentia. Cinquante-cinq ans plus tard, le nouveau pont levant demeure le seul du genre dans la province et constitue l’une des plus grosses structures levantes du Canada.

Gagnant du Prix d’excellence de l’ICCA-Québec 2016 dans la catégorie « Ponts », le pont levant Sir Ambrose Shea est doté de personnel, 365 jours par année, 24 heures sur 24. Il est levé environ 2400 fois par année pour laisser passer le trafic maritime et traversé par quelque 6500 véhicules chaque jour. Durant les mois les plus occupés au printemps, lorsque la saison de pêche au crabe et au homard est à son apogée, le pont peut être levé plus de 400 fois par mois.

VISITE E-1 – Centrifugeuse géotechnique C-CORE – 13:45

Cette visite guidée permettra aux participants de mieux comprendre comment la modélisation en centrifugeuse se traduit dans une étude géotechnique en situation réelle et les répercussions que cela a sur l’industrie des transports.

À l’heure actuelle, la modélisation en centrifugeuse est la technique la plus fiable pour tester à petite échelle des phénomènes géotechniques afin de prédire des conditions en grandeur réelle dans divers environnements. La société C-CORE exploite une installation géotechnique de classe mondiale sur le campus de l’Université Memorial à St. John’s. Elle est dotée d’une centrifugeuse géotechnique qui a un rayon de 5,5 mètres et une capacité de 200G (ce qui en fait l’une des plus grandes du monde et la seule en Amérique du Nord conçue pour modéliser les phénomènes en région froide), ainsi que de laboratoires de mécanique des sols et de préparation de modèles. Grâce à cet équipement, il est possible de reproduire fidèlement des conditions du monde réel comme des froids extrêmes, des sols comparables à ceux sur le terrain, de même que des sollicitations multidirectionnelles comme celles qui résultent de l’action des vagues et des tremblements de terre.

Parmi les applications courantes, notons les essais sur la résistance, la rigidité et la capacité des sols, ainsi que sur les ancrages, les fondations, les pieux, les canalisations et les remblais avec lesquels ils interagissent. Depuis plus de 20 ans, C-CORE modélise avec exactitude un vaste éventail de situations, y compris les interactions sols-structures dans les risers caténaires en acier, les fondations sur pieux, les  ancrages avec système de tenue sur le fond, les problèmes d’affouillement des fonds marins par la glace et les problèmes d’interaction entre les glaces et les bermes rocheuses. C CORE accueille des étudiants diplômés et des chercheurs en provenance de partout au Canada et d’ailleurs dans le monde, qui utilisent l’installation à des fins de recherche.