Accueil

Guide des pratiques de surveillance de la circulation dans les provinces et municipalités canadiennes

Sommaire de projet

Situation

En production

Domaine de recherche

Gestion des actifs, surveillance de la circulation

Conseil/Comité responsable

Conseil des ingénieurs en chef / Groupe de travail sur la gestion des actifs

Partenaires de financement de projet

Ministère des Transports de l'Ontario; Ministère des Transports du Québec;Infrastructure et Transports, Manitoba; Voirie et Infrastructure Saskatchewan; Ville de Montréal; Ville de Toronto; Translink; Transports, Alberta; Infrastructure et Transports Colombie-Britannique; Transports Canada; Municipalité régionale de Halifax; Ville de Toronto; Transport et Renouvellement de l'Infrastructure Nouvelle-Écosse

Organisation de recherche

MORR Transportation Consulting

Date de mise en oeuvre prévue

Décembre, 2013

Catégorie

Gestion des actifs

Personne-ressource

Résumé

Les administrations de transport provinciales et municipales mettent en place des programmes de surveillance de la circulation qui fournissent de l’information en vue de la planification, de l’ingénierie et de la gestion des transports. De plus, cette information sur la circulation répond aux besoins des ingénieurs-conseils, des entreprises privées, des services de police et du grand public.

Les programmes de surveillance de la circulation fournissent des données fondamentales aux fins suivantes :

  • la conception et la gestion de l’infrastructure routière (chaussées et ponts);
  • l’analyse et l’amélioration du rendement en matière de sécurité routière;
  • la conception géométrique des routes et l’analyse des techniques de circulation;
  • l’évaluation de l’efficacité du réseau de transport dans son ensemble et l’amélioration de la productivité des éléments individuels du réseau;
  • la planification du réseau routier et la gestion des actifs grâce aux investissements stratégiques, aux programmes de construction et aux activités d’entretien;
  • l’amélioration des connaissances à propos des impacts des transports sur l’énergie, le carburant et les émissions;
  • la définition des règles d’utilisation du réseau routier et l’application de ces règles;
  • l’amélioration de la diversité modale du transport des marchandises et des passagers;
  • la prestation d’un accès équitable au réseau de transport, en particulier pour les entreprises et les citoyens des collectivités nordiques ou éloignées;
  • l’établissement des coûts et des frais pour l’utilisation de l’infrastructure routière.

Il sera de plus en plus nécessaire d’obtenir de l’information uniforme, fiable et détaillée sur la circulation afin d’appuyer la vaste gamme des décisions prises dans le secteur des transports. De plus, les méthodes et technologies d’analyse s’améliorent, ce qui renforce les capacités de surveillance intégrée.

Il est également d’une importance accrue d’assurer l’intégration des données provenant de diverses sources, y compris les technologies traditionnelles de surveillance de la circulation (p. ex., les comptages manuels, les comptages en tube, les comptages en boucle, les technologies de classification et le pesage routier en mouvement), les technologies de surveillance à bord des véhicules (p. ex., les appareils GPS) qui fournissent de l’information sur les modèles de déplacement des véhicules de passagers et des camions, les capteurs de la circulation qui sont utilisés pour appuyer la gestion des incidents en temps réel et les enquêtes manuelles qui renforcent la compréhension des données sur les usagers de la route.

La portée des analyses effectuées et des décisions prises en matière de transport par les administrations des transports requiert de l’information plus détaillée sur les déplacements des camions (en particulier pour appuyer la conception et la gestion de l’infrastructure) et sur les modèles de déplacement des usagers du transport actif (en particulier les piétons et les cyclistes).

Les administrations des transports utilisent de plus en plus les programmes de mesure du rendement pour orienter leurs décisions et encourager la responsabilité et l’imputabilité. Normalement, les données sur la circulation (p. ex., le débit journalier moyen d’une année, les véhicules-kilomètres parcourus) sont des paramètres fondamentaux requis par ces programmes. De plus, lorsque les indicateurs de rendement sont utilisés dans le cadre de comparaisons entre différentes administrations (entre une province et une autre ou entre une municipalité et une province), l’uniformité et la transparence quant aux méthodes utilisées pour obtenir de l’information sur la circulation sont impératives.

Les administrations qui s’adaptent à ces exigences et à d’autres exigences ont avantage à synthétiser les bonnes pratiques de surveillance de la circulation d’une perspective strictement canadienne. Ainsi, les administrations pourront plus facilement améliorer leurs programmes de surveillance de la circulation et pourront, ultérieurement, bénéficier de lignes directrices plus uniformes et pertinentes sur le plan national en matière de surveillance de la circulation.

Les principales tâches de ce projet sont les suivantes :

  • effectuer une revue exhaustive de la littérature d'actualité dans le domaine de la surveillance de la circulation, incluant les plus importants guides utilisés en Amérique du Nord, les documents d'orientation pertinents disponibles auprès des administrations provinciales et municipales, ainsi que les articles et communications publiés dans les revues scientifiques et d'ingénierie et les travaux du congrès dans le domaine. La revue de littérature doit cibler les communications publiées depuis 2000, dont notamment la nouvelle édition du Traffic Monitoring Guide de l’American Association of State Highway and Transportation Officials);
  • effectuer auprès des administrations provinciales, territoriales et municipales canadiennes une enquête au sujet de leurs pratiques courantes de surveillance de la circulation. Cette enquête inclura, sans s’y restreindre : (1) les détails des procédures de collecte de données employées (p.ex. inventaire du matériel, couverture du réseau, éléments de données, algorithmes de classification); (2) les détails des méthodes de traitement des données (p.ex. techniques d’épuration des données, pratiques d’assurance et de contrôle de la qualité, logiciels employés); (3) les détails des méthodes d’analyse (p.ex. les facteurs d’élargissement, les composants de la structure du trafic, les données de classification); (4) les détails de la diffusion des résultats (p.ex. les données des utilisateurs, la fréquence de présentation des rapports, les méthodes de diffusion); 
  • produire un répertoire détaillé et une caractérisation des technologies traditionnelles et émergentes utilisées pour la surveillance de la circulation en milieu urbain et rural. Cette tâche sera effectuée à partir des résultats de la revue de littérature et de l’enquête auprès des administrations des transports, et devrait être étayée par des informations complémentaires recueillies au moyen d’entretiens ciblés auprès des plus importants fournisseurs de matériel nord-américains;
  • produire une synthèse des résultats de la revue de littérature, de l’enquête auprès des administrations des transports et de l’inventaire des moyens technologiques sous forme de guide national des pratiques de surveillance de la circulation, mettant en évidence les réussites exemplaires et les leçons apprises.

L’élément livrable de ce projet constituera un guide des pratiques de surveillance de la circulation dans les provinces et municipalités canadiennes. Le guide fournira des conseils sur la surveillance de la circulation au niveau national.